17/03/2011

L'homme au ventre de plomb

L'homme au ventre de plomb de Jean-François ParotFin de l'année 1761 : la guerre de Sept Ans prend une tournure de plus en plus désastreuse, l'expulsion des jésuites est en discussion et la marquise de Pompadour vit ses derniers temps de faveur. Nous retrouvons Nicolas Le Floch à la première des Paladins de Rameau à l'Opéra, à laquelle assiste Madame Adélaïde, une des filles de Louis XV. Durant la représentation, le comte et la comtesse de Ruissec, qui accompagnaient la princesse, sont informés du suicide de leur fils, et Nicolas suit son maître Sartine jusqu'à l'hôtel des malheureux parents, où il va faire de bien curieuses constatations. Nicolas découvre bientôt que ces meurtres paraissent liés à un complot jésuite. Mais ne s'agit-il pas là de fausses apparences, d'une manipulation compliquée des divers partis qui s'affrontent secrètement à la Cour ?

L'homme au ventre de plomb de Jean-François Parot, 320 pages, Éditions 10/18, 2001

Mon avis : Même si j'ai été ultra longue à lire ce livre, il était passionnant (ben oui, examen à bosser oblige...). Pour la petite histoire : le fils du comte de Ruissec est retrouvé mort chez lui. Nicolas Le Floch est envoyé sur place avec dans l'idée qu'il s'agit d'un suicide. Mais une fois arrivé sur place, l'état du mort et certains détails de la scène générale, lui font penser à un meurtre déguisé. Alors que personne ne tient compte de cette théorie, elle va être confirmée lors de la découverte d'un deuxième corps (non je ne vous dirai pas qui, et toc !).

C'est un plaisir de retrouver Nicolas pour cette enquête bien complexe qui mêle complots en tout genre et vieilles rancunes (j'avoue m'y être un peu perdue à un moment). La petite "visite" de Versailles était agréable, quoique j'aurais aimé en voir plus, mais bon, on ne peut pas trop lui en demander, il ne s'appelle pas Passe-Partout non plus...

Quant aux personnages, ils mériteraient à être un peu étoffés, que ce soit Nicolas, Sartine ou encore (et surtout) Bourdeau qui a tendance à avoir un rôle très secondaire alors qu'il tire Nicolas de mauvais pas plus d'une fois...

Conclusion : hâte de découvrir les autres livres de cet auteur !

Note : 4 bulles sur 5

0 gravures sur la bulle:

Enregistrer un commentaire